ACTUALITÉS - AGENDA

Pour les professionnels : le chèque énergie, comment ça marche ?

Comment ça marche ?

Pour pouvoir vous faire rembourser un chèque énergie, vous devez au préalable vous enregistrer dans l’espace adhérer pour devenir acceptant

Après avoir reçu un chèque énergie d’un client, vous formulez votre demande de remboursement sur votre espace professionnelau plus tard deux mois suivant la date de fin de validité inscrite sur le chèque : soit avant le 31 mai pour un chèque dont la date de validité est le 31 mars de la même année.

Le montant du chèque vous sera remboursé par virement automatique sous quelques jours, une fois votre adhésion validée.

En outre, vous pouvez vérifier la validité du chèque énergie en un seul clic, en scannant le datamatrix du chèque énergie ou en renseignant son numéro dans l’espace prévu en haut de cette page

Il est recommandé de réserver le chèque énergie aussitôt qu’il vous est remis, en vous rendant sur votre espace acceptant. En cliquant sur Réserver depuis votre espace connecté, vous vous assurez que le chèque ne pourra pas être remisé par un autre fournisseur.

Attention : les professionnels sont tenus d’accepter le chèque énergie, pour des dépenses éligibles.

Comment vérifier si le chèque est authentique ?

Le chèque énergie comprend plusieurs éléments de sécurité : il est protégé contre la photocopie (le mot « copie » apparaît lors de la photocopie) et il comprend un embossage qui donne un relief sensible au toucher du papier. En outre, vous pouvez vérifier sa validité en quelques clics en renseignant son numéro dans la case située en haut de cette page, sous le bandeau bénéficiaires/professionnels.

Enfin, un code à gratter est destiné au seul usage en ligne : si le code est découvert, il vous est recommandé de ne pas accepter le chèque énergie ou de vérifier préalablement son statut sur le portail (cf ci-dessus).

Bon à savoir : vous pouvez vérifier la validité du chèque énergie en un seul clic, ou en scannant le le datamatrix du chèque énergie, en renseignant son numéro dans l’espace prévu en haut de cette page.

Comment fonctionnent les protections associées au chèque énergie ?

Les bénéficiaires du chèque énergie, titulaires d’un contrat de fourniture de gaz naturel ou d’électricité, se voient accorder des protections supplémentaires associées au chèque énergie :

  • En cas de déménagement, dispense des frais de mise en service ;
  • En cas d’incident de paiement, maintien de la puissance électrique en période de trêve hivernale, réduction des frais d’intervention en cas d’impayés, et exonération des frais liés à un rejet de paiement.

Si vous êtes fournisseur de gaz naturel ou d’électricité, vous devez accorder ces droits et réductions automatiquement :

  • lorsque le chèque énergie vous est adressé pour le paiement d’une facture,
  • en l’absence de chèque remis, lorsque le bénéficiaire vous adresse une attestation. L’activation automatique des protections associées au chèque énergie remplace désormais la pré-affectation des attestations. Chez les fournisseurs qui proposent cette option, chaque usage d’une attestation ou d’un chèque énergie entraîne automatiquement l’activation automatique des protections associées au chèque énergie sur le même contrat pour les années à venir, si le ménage reste éligible au chèque énergie.

Si vous souhaitez proposer cette option pour l’avenir, vous trouverez plus d’informations ici.

Télécharger le dépliant chèque énergie pour les professionnels