ACTUALITÉS - AGENDA

À l'initiative du Gouvernement, création de 2 nouvelles catégories de masques anti-projection à usage non sanitaire...

Au terme d’une démarche supervisée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Direction générale du Travail (DGT), avec le soutien de l’ANSES et de la Direction générale de l’Armement (DGA), deux nouvelles catégories de masques anti-projection à usage non sanitaire ont ainsi été créées, par une note d’information des ministères de la Santé, de l’Economie et des Finances, et du Travail :

Quels sont les différents types de masque ?
  • Masque de protection respiratoire (FFP) il s’agit d’équipement de protection individuel, répondant à la norme NF EN 149 : 2001, qui protège le porteur du masque contre l’inhalation de gouttelettes. Il existe plusieurs niveaux de filtration : FFP1, FFP2 et FFP3.
  • Masque à usage médical : il s’agit d’un dispositif médical répondant à la norme NF EN 14683, qui en évitant la projection de gouttelettes émises par le porteur du masque, limite la contamination de l’environnement extérieur et des autres personnes. Il existe plusieurs types : type I, type II et IIR. Les types II et IIR sont destinés à un usage en chirurgie.
  • Masques non sanitaires développés dans le cadre de l’épidémie de Covid-19.
    Les autorités travaillent avec les industriels du textile pour développer des masques qui, en complément des gestes barrière, offrent une protection adaptée pour certaines activités professionnellesen dehors du domaine médical (sans pouvoir se substituer aux masques chirurgicaux et aux équipements de protection individuelle pour leurs usages habituels).
    Deux nouvelles catégories ont ainsi été définies, avec des spécifications adaptées :
    • NOUVEAU : Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public. Ces masques seront destinés à être proposés à des populations amenées à rencontrer un grand nombre de personnes lors de leurs activités (hôtesses et hôtes de caisses, agents des forces de l’ordre, …)
    • NOUVEAU : Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe portant ces masques. Ces masques sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service) lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent.
    • Masques « fait maison » ou « do it yourself » non normés et non testés. De manière générale, les masques en tissu ne sont pas des masques « sanitaires » sauf s’ils répondent et des exigences normatives et ont été testés au regard de ces exigences.

À l’occasion de la création de ces deux nouvelles catégories de masques anti-projection à usage professionnel non sanitaire, le Gouvernement publie une foire aux questions (FAQ) pour répondre aux interrogations des professionnels à ce sujet. Ce document précise les bonnes pratiques d’utilisation des masques.
Il rappelle en outre que dans tous les cas le port d’un masque complète une organisation du travail ainsi que la mise en œuvre des gestes barrières mais ne les remplace pas.

Foire aux questions