ACTUALITÉS - AGENDA

Lancement, par l’AFPAC, de l’étude de fonctionnement des pompes à chaleur en mode dégradé

Roland BOUQUET administrateur de l’AFPAC et président régional du SYNASAV Rhône-Alpes/Auvergne/Bourgogne pilote la toute première étude de fonctionnement des pompes à chaleur en mode dégradé.

A la demande de la DGEC qui se questionne sur l’opportunité de la maintenance des PAC, l’AFPAC a diligenté une étude de fonctionnement auprès du Lycée professionnel La Martinière de Lyon au sein de la cellule de génie énergétique.

Cette étude, piloté par Roland BOUQUET, va être réalisée sur une pompe à chaleur « Air-Eau » destinée à la rénovation (11 kw), l’idée étant de faire fonctionner la PAC en mode normal et en mode dégradé.
Les 3 principales dégradations que l’on retrouve sur le terrain suite à une absence de maintenance sont :

- L’évaporateur unité extérieure partiellement obturé (feuilles, pollens, mousses, végétation...)

- Le débit réduit sur la boucle d’eau suite à un embouage de l’installation de chauffage central et/ou un filtre obturé,

- Le manque de fluide frigorigène (fuite sur les dudgeons par exemple)

Cette étude dite de « calage » va permettre d’optimiser les mesures afin d’obtenir des résultats significatifs et en lien avec les situations rencontrées sur le terrain.
Elle sera complétée en 2020 par des mesures en situation identique sur quatre autres machines.
Les premiers résultats sont attendus en fin d’année.

En savoir plus : https://www.afpac.org/