ACTUALITÉS - AGENDA

Aide exceptionnelle aux employeurs qui recrutent en contrat de professionnalisation

Quel est le montant de l’aide exceptionnelle ?

L’aide financière est de :
- 5 000 euros pour un alternant de moins de 18 ans
- 8 000 euros pour un alternant majeur
par contrat préparant à un diplôme jusqu’au master (bac + 5 – niveau 7 du RNCP)

À quels employeurs s’adresse l’aide exceptionnelle ?

Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 28 février 2021, cette aide sera versée :
- aux entreprises de moins de 250 salariés
- et aux entreprises de plus 250 salariés à la condition qu’elles s’engagent à atteindre le seuil de contrats de professionnalisation ou de contrats d’apprentissage dans leur effectif en 2021, selon des modalités définies par décret (faute de quoi il faudra rembourser les sommes perçues.)

Cette aide concerne les contrats visant un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification professionnelle. Elle est également versée pour les contrats de professionnalisation expérimentaux, conclus en application du VI de l’article 28 de la loi du 5 septembre 2018 susvisée.

Avec cette mesure, pour les entreprises, le coût du recrutement d’un salarié en contrat de professionnalisation est considérablement réduit : l’aide couvre près de 50 % du salaire salarié en contrat de professionnalisation de moins de 18 ans et plus de 65 % du salaire pour un jeune de 18 à 20 révolus.

Quelles sont les modalités de versement ?

La gestion et le suivi de l’aide est confiée à l’Agence de services et de paiement. Elle sera versée mensuellement, avant le paiement du salaire du jeune en contrat de professionnalisation.

Dossier de presse